Conseils pratiques pour préparer un discours en public

Conseils pratiques pour préparer un discours en public

À FAIRE ET À NE PAS FAIRE!

  • N'apprenez surtout pas votre discours par cœur ! !!
    • Contrairement à ce que l'on croit, apprendre un discours par cœur est très stressant car vous vous enfermez dans une seule manière de dire les choses que vous voulez exprimer... Si le jour J de votre discours, vous oubliez un mot ou une phrase, cela créera un bug dans votre cerveau qui peut très facilement vous conduire à avoir un trou noir...
    • Préférez écrire des puces d'idées générales que vous voulez faire passer, ne rédigez pas les réponses, vous pouvez apprendre ces idées par cœur mais pas une façon spécifique de les dire, vous voyez la différence ?
    • Entraînez-vous à développer ces idées générales de différentes manières, en utilisant différentes phrases, ainsi, le jour de votre discours, vous ne serez pas enfermé dans une seule façon de dire les choses et vous ne serez pas déstabilisé si vous oubliez un mot ou une phrase. Vous serez flexible dans votre style et plus naturel dans votre façon d’exprimer les choses, tout en utilisant les mots qui vous viennent naturellement à l'esprit.
  • Lorsque vous vous entraînez pour votre discours
    • Ne passez pas trop de temps à préparer votre discours ! Des études montrent que votre impact sur les gens est en grande partie lié à votre langage corporel, à votre ton de voix, et à votre attitude sur scène plutôt que ce que vous dites vraiment.👇🏽
    • Langage corporel : 55%. Ton de votre voix : 38 %. Contenu du discours : 7%

  • Consacrez au moins une demi-heure de préparation pour répéter votre discours.
  • Faites-le à voix haute ! Pas dans votre tête ! Vous devez vous entendre pour être en mesure de changer des choses si nécessaire.
  • Faites-le devant une personne de confiance ou devant un miroir : n'enregistrez pas et ne vous regardez pas en vidéo. Certaines personnes deviennent très conscientes d'elles-mêmes et peu sûres d'elles lorsqu'elles se voient et entendent leur voix. Cela peut être vraiment paralysant et contre-productif. Se regarder dans un miroir est une expérience très différente, puisque vous ne pouvez pas le regarder en boucle pour vous critiquer et vous juger.

N'oubliez pas que vous parlez avant tout avec votre corps et non avec votre cerveau, donc avant tout discours public, vous devez échauffer l'outil avec lequel vous parlez : votre corps et plus particulièrement votre voix, votre respiration, détendre les muscles de votre visage, les muscles de votre corps, etc.

AVANT VOTRE DISCOURS PUBLIC

  • Être stable au sol (debout), état neutre (aucune expression ni sur le corps ni sur le visage).
  • Echauffez votre corps :
  • Petits sauts, tours sur soi (demi-tour et tour complet).
    • Détendez le haut du corps (bras, épaules, cou, tête).
    • Respirez ! Concentrez-vous sur votre respiration et non sur votre discours
  • Inspirez par le nez / Expirez par la bouche (sans faire de bruit, allez-y très lentement).
  • Détendez les muscles de votre visage
    • Massez les joues, les pommettes, les tempes et le menton.
  • Mâchez un chewing-gum et faites le petit trot du cheval avec la langue.
    • Le bâillement peut également aider à détendre le visage.
    • Projetez votre voix. Regardez l'autre côté de la pièce et envoyez un " oh " profond et grave.
  • Concentrez-vous sur votre objectif avant d'entrer sur scène, ou dans la salle de réunion.

PENDANT VOTRE DISCOURS

  • Écoutez !

(Attitude ouverte sur le public et les autres personnes au lieu d'être seul dans sa bulle).

  • Soyez toujours conscient de ce qui se passe dans le public et ajustez votre position physique et votre discours.
  • N'essayez pas de toujours faire quelque chose, c'est normal de ne pas bouger, les moments de silences sont également normaux.
  • N'écoutez pas et ne vous jugez pas, concentrez-vous sur votre public.
  • L'écoute vous permettra d'improviser sans paniquer car vous serez en phase avec votre public.
  • Prenez votre temps !
  • Acceptez les moments de silence et jouez avec, vous serez d'autant plus éloquent !
  • N'oubliez pas de prendre le temps de respirer, cela aidera le flux de votre pensée ainsi que votre élocution.
    • Laissez le temps au public de se connecter avec vous au début, ne vous précipitez pas dans votre discours.
    • Se taire n'empêche pas de parler en public ! Au contraire !
    • Prenez votre temps pour votre entrée et votre sortie car elles conditionnent largement l'attention du public et ce qu'il retiendra de votre intervention.
  • Ancrage

Être ancré.e signifie :

  • Une voix bien posée, qui se projette, qui est plus nuancée et plus forte
  • Une meilleure présence
  • Une économie de mouvements parasites
  • Plus clair pour le spectateur : bouger de manière directe en terminant tous les mouvements que vous initiez.
  • Gestion de l'espace
  • Prendre de la distance avec les autres ou le public, faire en sorte que le public se sente impliqué sans pour autant le brusquer.
  • Rester attentif aux variations de la scène et de la salle, en s'adaptant tout au long de son discours public.

ET SURTOUT, S'AMUSER ! ! PRENEZ PLAISIR À TESTER CE QUE L'ON A VU PENDANT LA FORMATION ET L'EFFET SUR VOTRE AUDITOIRE !!!