Qu'est-ce qu'un environnement de travail et lequel vous convient le mieux ?

Qu'est-ce qu'un environnement de travail et lequel vous convient le mieux ?

L'environnement de travail d'une entreprise favorise le succès de la société ou le réduit en miettes. Il détermine le fonctionnement des employés et la manière dont leur direction interagit avec eux. La difficulté d'un environnement professionnel réside dans le fait que chaque individu a une préférence différente.

Les conditions qui permettent à certains employés de s'épanouir risquent d'en étouffer d'autres. C'est pourquoi il est courant qu'un recruteur vous pose une ou deux questions sur le type d'environnement de travail que vous préférez. Une bonne connaissance de la diversité des environnements de travail vous aidera à donner une réponse satisfaisante à cette question.

QU'EST-CE QU'UN ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL?

Un environnement de travail est constitué de l'espace réel où le travail est effectué, de la culture qu'une entreprise cultive et des conditions générales des employés.

Voici quelques exemples d'aspects qui affectent l'environnement de travail d'une personne :

  1. L'espace physique. La taille de votre espace de travail personnel (bureau, bureau, espace ouvert, bureau flexible) et son aménagement (cubique, ouvert, etc.) peuvent avoir un impact important sur votre bonheur et votre bien-être au travail. Considérez que les aménagements ouverts indiquent généralement une plus grande collaboration et que les lieux avec de grands espaces communs ouverts valorisent généralement la créativité et l'échange d'idées.
  2. Selon votre travail, l'équipement d'un bureau peut jouer un rôle important dans votre capacité à effectuer votre travail efficacement. Les types d'ordinateurs, de photocopieuses que vous obtenez influenceront fortement votre bien-être. Prenez également en compte d'autres espaces, comme les cuisines, les salles de conférence et même des choses comme les salles de sport, pour évaluer un environnement de travail.
  3. Les conditions de travail: Cette partie de l'environnement de travail est la plus difficile à appréhender, mais probablement la plus importante. Les conditions de travail comprennent des éléments tels que les heures de travail, les horaires, la sécurité, les avantages sociaux, la valeur de l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Même un emploi avec une équipe formidable et une culture qui vous convient peut comporter des heures ou des tâches déraisonnablement longues qui peuvent être malsaines à long terme.
  4. La culture d'entreprise: est souvent difficile à cerner, mais la culture est simplement la manière dont un groupe d'individus se comporte et attend des autres membres du groupe qu'ils se comportent. Cela peut s'appliquer à la manière dont la direction parle aux employés, aux politiques appliquées et mises en avant, à la manière dont la croissance est soutenue et aux valeurs fondamentales de l'organisation.

DIFFÉRENTS TYPES D’ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL

Il existe une grande variété d'environnements de travail sains qui répondent à des préférences et des valeurs différentes. Il n'y a pas de recette miracle, mais il peut être utile de savoir ce qui vous convient et que d'autres types d'environnement existent pour que vous puissiez trouver celui qui vous convient le mieux.

Les environnements de travail diffèrent par les facteurs qu'ils offrent et ceux qui leur font défaut. Vous trouverez ci-dessous des exemples de différents types d'environnements de travail :

  1. L’environnement traditionnel : Quand on pense à ce qui définit un environnement de travail, on pense souvent au traditionnel 9h à 17h. C'est la journée qui commence par l'entrée au bureau à 9 heures du matin et qui se termine lorsque le soleil se couche à 17 heures. Cela se poursuit pendant une semaine de travail de cinq jours.
  2. Une entreprise qui emploie un système de travail de 9h à 17h est généralement stricte sur d'autres aspects de la vie professionnelle, comme la tenue vestimentaire et le protocole spécifique de gestion de la charge de travail.

    Bien qu'il s'agisse de l'un des environnements de travail les plus courants, c'est un rythme difficile à respecter. La plupart des personnes qui travaillent dans le cadre du 9h à 17h préfèrent souvent une autre solution, car elle ne laisse pas beaucoup de place à la participation de chacun.

  3. L'environnement flexible : L'environnement de travail flexible est le contraire du traditionnel 9 à 5. Il donne aux employés la liberté de personnaliser leur horaire de travail, leurs heures et leur espace comme ils le souhaitent, tant qu'ils rendent leur travail à temps et correctement.
  4. Ce type d'environnement de travail met l'accent sur le fait que chaque employé est un individu qui sait lui-même quel environnement de travail lui convient le mieux.

    L'environnement de travail flexible peut sembler parfait, mais il exige des employés qu'ils fassent preuve d'une grande autodiscipline. Si vous êtes incapable d'accomplir tout votre travail de manière autonome, un environnement de travail flexible n'est probablement pas fait pour vous.

  5. L’environnement de travail dégradant : Un environnement de travail dégradant se concentre sur l'obtention de la meilleure productivité de ses employés sans se soucier de leur bien-être et de leur croissance. Plutôt que de discuter d'un mauvais comportement ou d'une baisse de la qualité du travail pour favoriser la compréhension mutuelle, ils appliquent des sanctions ou se contentent de licencier les gens. En outre, un environnement de travail dégradant ne reconnaît pas les employés pour leurs accomplissements. Cela crée un système de salariés qui fournissent le maximum d'efforts dans l'espoir de ne pas être pénalisés. Bien que cela puisse fonctionner pendant un court laps de temps, cela entraîne rapidement une forte rotation du personnel, ce qui n'est jamais bénéfique pour une entreprise en fin de compte.
  6. L'environnement de feedback constructif : Contrairement à un environnement dégradant, l'environnement de feedback constructif ne rabaisse pas un employé qui fait une erreur au travail. Au contraire, il en fait une occasion d'améliorer ses performances. Cela crée un domaine professionnel où les employés se sentent à l'aise pour travailler librement. Il cultive un état d'esprit de croissance par opposition à un état d'esprit fixe, où les erreurs ne sont pas perçues comme un problème méritant une punition, mais plutôt comme une excellente occasion d'apprendre, de grandir et de faire mieux la prochaine fois.
  7. L’environnement axé sur les performances :  

La plupart des gens connaissent ce sentiment de rivalité avec leurs pairs pour obtenir la première place du podium. Dans un environnement de travail, cela se traduit souvent par les offres d’augmentations, de promotions ou d'autres incitations aux employés les plus performants.

L'environnement de travail axé sur la performance favorise un sentiment d'urgence à se surpasser chez certains membres de l'équipe, mais il peut en faire crouler d'autres sous la pression. Selon le secteur d'activité, un environnement de travail compétitif est mis en place pour éliminer les personnes qui n'excelleront pas sous le stress de la compétition.

  • Un environnement collaboratif utilise les forces de chaque employé pour pouvoir compenser les éventuelles faiblesses de l'équipe. Dans ce type d’environnement, les employés d'une entreprise se considèrent comme une unité cohésive et fonctionnent ensemble pour créer les meilleurs résultats possibles. Ce type d'environnement met l'accent sur l'effort d'équipe, et non pas sur les forces et les faiblesses individuelles, une tâche ou un projet ne repose pas uniquement sur un seul individus mais sur toute l'équipe. Les environnements collaboratifs requièrent de solides compétences humaines et de communication pour pouvoir fonctionner de la meilleure façon possible.

QUEL EST POUR VOUS L'ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL IDÉAL ?

Se connaître soi-même est la clé pour choisir un environnement de travail dans lequel vous vous épanouirez naturellement sans avoir à vous sur-adapter, ce qui peut s'avérer épuisant à long terme et même conduire au burn out.

La thérapie et le coaching peuvent être des moyens merveilleux et fructueux de prendre conscience de vos valeurs, de ce qui est important pour vous et de ce qui l'est moins, de faire la différence entre ce que la société exige de vous, ce que votre famille souhaite pour vous et ce qui correspond réellement à vos besoins.

L'expérimentation de différents types d'environnement au début de votre carrière peut également être un bon moyen d'acquérir des connaissances.

Enfin, n'hésitez pas à être franc et affirmatif sur le type d'environnement dans lequel vous aimeriez travailler avec votre futur employeur, lors d'un entretien par exemple, afin qu'il n'y ait pas de malentendu et de décalage dès le départ, ce sera bénéfique pour tout le monde.